Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Suzanne refuse de prononcer ses vœux (La Religieuse, an VII, fig1) - Le Barbier

Date :
Entre 1798 et 1799
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Dimensions (HxL cm) :
13,7x8,4 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
RESERVE 8-Z-48126
Mentions dans l'image
Œuvre signée

Analyse

Suzanne refuse de prononcer ses voeux religieux lors de la cérémonie organisée pour l’occasion en public. Elle prend à témoin les spectateurs et interpelle son père et sa mère. Une religieuse fait tomber le voile de la grille qui sépare dans l’église la partie réservée au couvent et la partie accessible au public :

« Tout le monde était debout, il y avait de jeunes personnes montées sur des chaises, et attachées aux barreaux de la grille, et il se faisait un profond silence, lorsque celui qui présidait à ma profession me dit : Marie-Suzanne Simonin, promettez-vous de dire la vérité ? — Je le promets. — Est-ce de votre plein gré et de votre libre volonté que vous êtes ici ? — Je répondis, non, mais celles qui m’accompagnaient répondirent pour moi, oui. — Marie-Suzanne Simonin, promettez-vous à Dieu chasteté, pauvreté et obéissance ? — J’hésitai un moment, le prêtre attendit, et je répondis : Non, Monsieur. — Il recommença : Marie-Suzanne Simonin, promettez-vous à Dieu chasteté, pauvreté et obéissance ? Je lui répondis d’une voix plus ferme : Non, Monsieur, non. — Il s’arrêta et me dit : Mon enfant, remettez-vous, et écoutez-moi. — Monsieur, lui dis-je, vous me demandez si je promets à Dieu chasteté, pauvreté et obéissance, je vous ai bien entendu, et je vous réponds que non… Et me tournant ensuite vers les assistants, entre lesquels il s’était élevé un assez grand murmure, je fis signe que je voulais parler ; le murmure cessa et je dis : “Messieurs, et vous surtout mon père et ma mère, je vous prends tous à témoin… ” À ces mots une des sœurs laissa tomber le voile de la grille, et je vis qu’il était inutile de continuer. Les religieuses m’entourèrent, m’accablèrent de reproches ; je les écoutai sans mot dire. On me conduisit dans ma cellule, où l’on m’enferma sous la clef. » (GF, p. 26)

Annotations :

1. Signé sous la gravure en bas à gauche « Le Barbier Del[ineavit] », à droite « J.B.M. Dupréel Sc[ulpsit] ».
Cartouche dans le cadre : « Messieurs, et vous sur-tout mon père et ma | mère, je vous prends tous à témoins… »

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Items :
Rideau
La scène a un public
Sources textuelles :
Diderot, La Religieuse (1760, 1780-3)

Informations techniques

Notice #003780

Image HD

Identifiant historique :
A3099
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)