Aller au contenu principal

Célion et Bellinde à la fontaine des sycomores (L’Astrée, 1633, I, 10) - Lasne

Notice précédente Notice n°11 sur 61 Notice suivante

Date :
Entre 1632 et 1633
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
RESERVE 8-BL-20636 (1)
Œuvre signée

Analyse

Célion et Bellinde sont les parents de Diane. L'histoire de Celion et Bellinde est une histoire enchâssée, racontée par Céladon à Sylvie, qui clôt le livre 10 de la 1ère partie. Le sujet général du livre 10 est la captivité de Céladon au Palais d'Isoure, où la nymphe Galathée follement éprise de lui le retient prisonnier. Le druide Adamas, sa nièce Léonide et Sylvie s'accordent sur le fait qu'il faut lui permettre de s'enfuir. Pour ce faire, il faut lui procurer des vêtements féminins : déguisé en nymphe, il sortira sans éveiller les soupçons.

Sylvie est envoyée auprès de Céladon, qui lui rapporte la doctrine de Sylvandre sur l'amour (p. 574) : c'est une affaire d'aimants. Chaque âme s'aimante à une âme sœur; parfois il y a plusieurs aimants, parfois un aimant se casse en plusieurs morceaux, parfois il n'y a pas d'aimants… Dans son récit, Céladon évoque Diane. Sylvie lui demande qui est Diane. C'est la fille de Célion et de Bellinde, dont Céladon rapporte alors l'histoire.

Le berger Célion tombe amoureux de Bellinde. Celle-ci a beaucoup d'amitié pour lui, mais n'éprouve pas de passion amoureuse. Or la sœur de Bellinde, Amarante, les voyant toujours ensemble, tombe amoureuse de Célion. Bellinde imagine alors d'ordonner à Célion d'épouser Amarante, elle lui conservera son amitié. Célion refuse absolument. Le père de Bellinde, voyant que sa fille tarde à se marier décide alors de la donner à Ergaste, le contrat de mariage est déjà signé. Célion désespéré décide de partir en exil.

Célion donne rendez-vous, au matin de son départ, à Bellinde à la fontaine des sycomores. C'est le sujet de la gravure. Ergaste voit Bellinde partir discrètement, il la suit et assiste caché aux adieux des deux amants. Car le départ de Célion est une révélation pour Bellinde de son amour : c'est Célion qu'elle aime, mais elle restera vertueuse et fidèle, et ne peut pas blâmer ni Ergaste ni le choix de son père.

Après le départ de Célion, Ergaste rejoint Bellinde : il a admiré sa sagesse alors même qu'elle est amoureuse ; il lui rendra sa parole et permettra qu'elle épouse Célion, à la condition que tous deux lui donnent leur amitié comme frère. Ergaste part avec le frère de Célion, Diamis, chercher l'amant malheureux. Ils le trouvent près d'une fontaine, Diamis annonce à Célion la bonne nouvelle, puis Ergaste les rejoint (c'est le dispositif symétrique de la scène à la fontaine des sycomores). Célion se jette aux pieds d'Ergaste.

Célion épouse Bellinde, ils ont d'abord un fils, qu'ils nomment Ergaste, et qui meurt en bas âge. Ils ont ensuite Diane, et meurent peu après sa naissance.

Annotations :

1. Signé en bas vers la droite du monogramme « ML », de Michel Lasne.

2. Page 662.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Moutons, agneau ou brebis
La scène est observée par effraction
Fontaine
Sources textuelles :
L’Astrée, 1ère partie, 1607
Livre X

Informations techniques

Notice #006381

Image HD

Identifiant historique :
A5700
Traitement de l'image :
Image web