Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Le roi ravi au ciel ; régence de la Reine (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens

Notice précédente Notice n°12 sur 25 Notice suivante

Date :
Entre 1621 et 1625
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
394x727
Lieu de conservation :
INV. 1779

Analyse

Henri IV meurt le 14 mai 1610, la Régence est proclamée le 15 mai.
   
La commande faite à Rubens stipulait ceci :

« 14. Le roi ravi au ciel ; régence de la Reine.
Les dieux sont représentés dans un ciel qui, jugeant le roi Henri le Grand plus digne d’être au nombre des dieux que des mortels, députent Jupiter et Saturne pour le ravir au ciel et lui donner rang ; étant ravi deux Victoires pleurent la perte que le royaume fait et tout le monde du plus grand roi et capitaine qui ai[t] jamais été. Une des Victoires [Lacune] et élève un trophée d’arme pour la gloire du Roi ; de l’autre côté la Reine en habit de veuve triste et affligée de la grand perte qu’elle a faite, accompagnée de Minerve et de la Prudence, à laquelle la Providence de Dieu donne le timon. La France est à genoux devant la Reine, qui lui signifie le gouvernement. La France est environnée de peuples qui supplient la reine d’accepter le gouvernement de l’État. »
(Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)

Annotations :

2. Esquisse pour la 1ère variante à l’Ermitage. Voir Maria Varchavskaia, Rubens, La Sensualité de la vie, n°24, p. 107

Composition de l'image :
Présentation, hommage, conseil
Items :
Trône, siège de commandement
Serpent
Pilastres
Perspective d’architecture
Marches
Les personnages font cercle autour de la scène
Génie, dieu ou ange volant
Chien
Arcade

Informations techniques

Notice #000871

Image HD

Identifiant historique :
A0190
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Plateforme ouverte du patrimoine français (https://www.pop.culture.gouv.fr)
Bibliographie :
R. F. Millen &, Heroic Deeds and Mystic Figures, Princeton U. Pr., 1989
n° 38 et chap XII, p. 121