Aller au contenu principal

À la demande de Jean de Châteaugiron, dont il est parent par sa branche maternelle, Pierre le Baud entreprend d’écrire une histoire des Bretons, qu’il achève en 1480 sous le nom de Compillation des cronicques et ystoires de Bretons, aussi appelé, Cronicques et ystoires de Bretons. Le manuscrit original, ou une copie très ancienne de ce manuscrit, se trouve à la bibliothèque d’Angers. Cette chronique est divisée en trois livres. Le premier est consacré aux origines. Suivant le canon médiéval des chroniques universelles, Le Baud commence par Noé. puis se déploie jusqu’à la Guerre de Troie. Le deuxième relate l’installation des Bretons en Bretagne insulaire en mettant en avant le héros Brutus, ancêtre des Bretons jusqu’à l’empereur Maxime. Le troisième livre, qui est le plus long, commence par le récit de la fondation de la monarchie bretonne avec la conquête de l’Armorique par Conan Mériadec et s’achève à la mort du duc Arthur III de Bretagne en 1458.