Aller au contenu principal
Histoire de Jérôme (Nlle Justine, 1799, ch11, fig19)

Notice #001653

Image HD

Série de l'image :
La Nlle Justine ou les malheurs de la vertu, [Colnet du Ravel] 1797 [1799]
Auteur(s) :
Bornet, Claude, peintre et graveur du XVIIIe siècle
Date :
Entre 1797 et 1799
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Enfer 2507 (2)
Traitement de l'image :
Image web
N° de commande :
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
L’histoire de Jérôme est un récit autonome à l’intérieur de la Nouvelle Justine. Jérôme est l’un des moines libertins du couvent de Sainte-Marie. Au cours d’une orgie, il raconte son histoire à ses compagnons de débauche.
    Jérôme s’est fait engager comme précepteur par un riche aristocrate, Moldane, pour diriger l’éducation de ses deux enfants, Sulpice et Joséphine. Il les séduit l’un et l’autre et tente de les perdre en les dénonçant à leur père. Mais surprise : Moldane, libertin, est au contraire ravi. Jérôme amène donc les deux enfants à leur père pour une scène de débauche, représentée ici. Victoire, la servante de Moldane, est également associée.
    Moldane est assis « sur un canapé entouré de glaces ». (Le panneau derrière le canapé est donc une glace, où se reflètent effectivement, en bas, les ombres des têtes de deux personnages). Jérôme est le personnage de droite, Victoire est retournée à l’arrière-plan à gauche, donnant son cul à manier. Joséphine est prise entre son frère Sulpice et son père Moldane. A gauche, les vêtements sont jetés à terre en désordre. Sur les lambris, le graveur a représenté un décor de frise rococo, avec deux cœurs ailés surmontés d’une couronne.
Annotations :
1. Au-dessus de la gravure à gauche « T. II. », à droite « P. 306. »