Aller au contenu principal
L’arrivée de la Reine à Lyon (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
L’arrivée de la Reine à Lyon (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens

Notice #000867

Image HD

Série de l'image :
Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis
Artiste :
Rubens, Pierre Paul (1577-1640)
Date :
Entre 1621 et 1625
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Histoire moderne. 16e siècle. France. Henri IV
Lieu de conservation :
Paris, Musée du Louvre
INV. 1775
Dimensions (HxL cm) :
394x295 cm
N° de commande :

Analyse

Analyse de l'image :

Entrevue du roi et de Marie de Médicis à Lyon le 9 novembre 1600. Marie attendit l’arrivée du roi à Lyon pendant une semaine, avant que ne s’y déroulent les cérémonies de leur mariage, le 11 novembre 1600. Dans ce tableau, le roi et la reine représentent Jupiter et Junon.
   
La commande faite à Rubens stipulait ceci :

« 10. tableau. L’arrivée de la Reine à Lyon.
Le roi Henri le Grand représenté par Jupiter et la Reine par Junon, qui s’embrassent ; au milieu des deux est l’Hyménée, et au-dessous cinq petits amours tenant des torches en main ; au-dessus de leurs têtes paraît l’arc-en-ciel et l’étoile Hespérus ; au-dessous est un chariot magnifique sur lequel est une femme qui représente la ville de Lyon tenant les armes de la ville ; le chariot est traîné par deux lions pour représenter tout ce qui fut fait à l’entrée du Roi et de la Reine à Lyon. »
(Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)

Rubens a réparti les Amours en trois derrière Henri IV en Jupiter et deux sur le dos des lions de Lyon. les 5 Amours sont l’allégorie des 5 représentants de la race royale (les 5 futurs enfants de la Reine, voir la Naissance de Louis XIII). L’étoile Hespérus est Vénus, qui redouble Hymen tout en haut au centre. L’arc-en-ciel, en haut à gauche, symbolise l’union.

Annotations :

3. Esquisse de 1622 à l’Ermitage, voir reproduction couleur dans Maria Varchavskaia, Rubens. La Sensualité de la vie, n°21, p. 98. Sur le modèle de ce tableau, Jean-Baptiste Huet dessine en 1775 le Sacre de Louis XVI. Voir la gravure en couleurs de Briceau intitulée « L’Heureux jour de la France ». Cote Bnf Estampes Qb1 1775 11 juin, cliché 55B16251, 63C20566.