Aller au contenu principal

Aller sur le site du Master LIPS.

Pourquoi Ă©tudier la littĂ©rature avec la psychanalyse aujourd’hui ? Pourquoi, comment le faire aujourd’hui, alors que le dĂ©veloppement des sciences cognitives et la dĂ©shĂ©rence de la culture dans l’espace public frappent de soupçon l’une et l’autre, la littĂ©rature comme inutile, la psychanalyse comme obsolĂšte ? C’est que cette offensive de la technique et de ses modes de production, sans prĂ©cĂ©dent dans notre civilisation, n’attaque pas telle ou telle discipline des sciences humaines, tel ou tel champ du savoir ou rayonnage de bibliothĂšque, qui serait devenu pĂ©rimé : elle attaque globalement les forces mĂȘme de l’esprit, les valeurs de l’humanisme qui s’en nourrit, l’espĂ©rance universelle des LumiĂšres. Le combat pour ces valeurs et pour cette espĂ©rance exige de reconnecter la littĂ©rature Ă  la vie qui l’anime, Ă  la vie intime et Ă  l’engagement collectif, aux combats politiques que cet engagement suppose, Ă  la condition et Ă  la responsabilitĂ© intellectuelle avec laquelle il s’agit de renouer aujourd’hui. En littĂ©rature, il ne s’agit pas simplement d’expliquer les textes, mais de connecter les textes Ă  la vie, c’est ici qu’intervient la thĂ©orie. La psychanalyse engage le mouvement rĂ©ciproque, de la vie dont tĂ©moigne le patient vers les textes et vers la culture qui les porte. Faire confiance en l’homme, concourir Ă  sa liberté : tel est l’objectif de ce va-et-vient entre littĂ©rature et psychanalyse, qui Ă  bien des Ă©gards recoupe le va-et-vient du texte qui exprime Ă  l’image qui hante, de l’image qui reprĂ©sente au texte qui subvertit.

Freud par Adami

Rubrique créée par Stéphane Lojkine en 2019